Azérables

Vie culturelle / Manifestations

Photos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos AzérablesPhotos Azérables

La bibliothèque

C’est une bibliothèque municipale, gérée par une association (l’Amicale Laïque). Elle a été créée en 1995 par les instituteurs présents à cette époque, en particulier Monsieur et Madame Galateau. Elle est installée dans le bâtiment préfabriqué qui se situe derrière la salle polyvalente, à 2 pas de l’école : elle est à l’intérieure du périmètre scolaire.

Bibliothèque coté adultes

Bibliothèque coté adultes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté adultes : les adultes peuvent venir consulter les documents (livres, documentaires, documents sonores..) 2 fois par semaine, le mardi et le vendredi de 17h à 18h de Septembre à Juin, et tous les mardis de 17h à 19h en Juillet et Août. Tout le monde peut y venir, gratuitement bien sûr, et les emprunts sont soumis à une inscription de l’emprunteur.

Bibliothèque coté enfants

Bibliothèque coté enfants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté enfants : Les élèves de l’école profitent des nombreux documents mis à leur disposition tous les jours.

Le cadastre Napoléonien

Cadastre napoléonien

Cadastre napoléonien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a été terminé en Septembre 1825, sous l'administration de Monsieur le Baron Finot, Préfet, de Monsieur Denis, Maire, et sous la direction de Monsieur Vaugelade, Directeur des contributions et de Monsieur Potier, ingénieur vérificateur, par Monsieur Bardet, géomètre de 1è classe.
Il est consultable en mairie, pas photocopiable.

 

Tous les Maires depuis 1793

Pierre GRAVELAIS, maire de 1793 à 1800
Antoine DELAFONT LAVALADE, maire de 1800 à 1802
François PHILIPPON, maire de 1802 à 1803
Antoine DELAFONT LAVALADE, maire de 1803 à 1812
Georges CASTILLE, maire de 1812 à 1813
J.B.DELAFONT LAVALAD, maire de 1813 à 1825
Étienne DENIS, maire de 1825 à 1830
A. BLANCHAUD DESGOREIX, maire de 1830 à 1837
Alexandre GRAVELAIS, maire de 1838 à 1840
Alexandre DELAFONT, maire de 1840 à 1848
Louis Stanislas GRAVELAIS, maire de 1848 à 1859
Michel Alexandre DELAFONT, maire de 1860 à 1874
Joseph DUBREUIL, maire de 1874 à 1893
Jean Philippon, maire de 1893 à 1912
Alfred Denis, maire de 1912 à 1925
Ernest Jammot, maire de 1925 à 1944
André Gorgeon, maire de 1944 à 1959
Joseph Jammot, maire de 1959 à 1971
Jean Rosier, maire de 1971 à 1977
Yves Aumaître, maire depuis 1977
Si, en 1893, il y avait 16 conseillers et des élections tous les 4 ans, en octobre 1947, selon le régime des élections municipales fixé par la loi du 05 septembre 1947, le nombre de conseillers est réduit à 13. La 5è république voit le jour en septembre 1958, par référendum. À partir de mars 1983, 15 conseillers sont élus, parmi lesquels 3 adjoints. Le nombre d’adjoints passe à 4 en 1995.

 

Les célébrités

Les Frères Forgemol de Bostquénard (voir page Historique)

Monsieur Crédot

 

 

Monsieur Crédot, inventeur du tire bouchon
Henri Ildephonse Crédot est né au bourg d’Azérables le 8 Août 1848, fils de Martial Crédot, facteur, et de Jeanne Auclair, 11è enfant d’une fratrie de 12.
Sur sa marque de fabrique, ses initiales AC revêtent plusieurs interprétations. Le A est l’initiale du surnom Alphonse qu’il portait. En effet, le titre d’une concession qu’il avait achetée pour ses parents dans le cimetière d’Azérables le mentionne clairement le 15 mai 1898.
La brillante réussite de ce personnage a été évoquée par Gérard Bidault, collectionneur éclairé et auteur d’un livre sur les fabriques de tire-bouchons.
Henri Ildephonse Crédot est devenu une référence en matière de tire-bouchons après Leboullanger. Les premières traces de cette carrière datent de 1886, au pont d’Hennecourt, dans le Vexin, où, associé à Jean-Baptiste Boué, il démarre une fabrique de tire-bouchons. Cette association ne durera que deux ans marquée du sigle B et C.

Le Père Denis (voir page Historique)

 

L'École

Historique
Deux écoles sont présentes sur la commune d ‘Azérables au début du 20è siècle : une dans le bourg, la « mairie-école », et l’autre à Jeux

L’école du bourg est construite en 1861, avec une deuxième tranche de travaux en 1887, une troisième en 1914. Les locaux sont alimentés en eau (installation d’une pompe à eau) en 1924, en électricité en 1930. La cantine est construite en 1950, le plateau sportif en 1964. Un système de chauffage par plafonds rayonnants remplace en 1984 les vieux poêles à bois puis à mazout. Une salle polyvalente, construite en 1984, met à disposition de l’école une grande salle de motricité. L’année 1987 voit la construction d’un préau fermé et de sanitaires, et l’installation d’un préfabriqué en 1993 accueille la 5è classe.
En 1900, les 4 classes du bourg comptent 230 élèves. Les effectifs passent à 250 pour 5 classes en 1908 avec l’ouverture d’une section enfantine. Mais les effectifs diminuent en même temps que la population, et, en 1958, ils chutent de moitié. Avec la disparition du Certificat d’Études en 1971, les enfants quittent l’école vers 10 ou 11 ans, au lieu de 14 ans. Avec 72 élèves, l’école retombe à 3 classes en 1980, et devient une école mixte.
L’année 1982 voit la création d’une classe maternelle par transformation de la troisième classe qui accueille alors CP et section enfantine, et une quatrième classe voit le jour en 1990. Avec l’accueil des enfants des communes voisines qui ont vu leurs écoles fermer les unes après les autres, une deuxième classe maternelle est ouverte en 1992. L’école d’Azérables compte, à la fin du siècle dernier, une centaine d’élèves pour 5 classes. On peut voir, sur la façade, une cloche de bronze portant le nom de l’architecte, Mr Lenoir, qui avait fait les plans de l’école de Jeux, et des entrepreneurs.
Historique des enseignants à l’école d’Azérables, dont les 1ères traces remontent à 1841 :
Mr André Boussardon, de 1841 à 1859. Mr Pierre Philippon de 1859 à 1884 ; avec lui Mr Ferrand (1878-1881) pour 2 classes de garçons et 111 élèves, Mr Fournier (1881-1884). En 1884, Mr Michel Delinard (1884-1888), Mr Jules Vergnaud (1884-1887), Mle Barbe (janvier à septembre 1884) pour l’ouverture de l’école de filles, puis Mme Marie Delinard(septembre 1884- avril 1888), Mr Louis Villadier (août 1887-mars 1889).
Mr Lucien Philippon (mai 1888-1892), Mr Mme Philippon (1888-1892), Mr Antoine Thomas (avril 1889-juillet 1889) et Mr Jean-Noël Peyrot (septembre 1889- 1892).
Mr Jean-Jules Meunier (1892-1913), Mr Joseph Lebrun ( jusqu’en octobre1893) et Mr Jean-Émile Chaulet (octobre 1993-1900) pour l’école de garçons, et Mme Meunier (1892), remplacée par Mme Chaulet (1893-1900). En 1896 s’ouvre une deuxième classe de filles. Mme Marguerite Meunier (avril 1898-1908 à l’école de filles, puis jusqu’en 1913 à l’école de garçons).
Mr Camille Matieux et Mme Matieux (1900- 1904), Mr Rodolphe Grospaud et Mme Grospaud (1904-1909).
Mr Georges Mettoux et Mme Mettoux (1909-1913) Mle Pujol (1908-1910) et Mme Touchet, directrice 2cole filles (1910-1927). Mr Germain Dherys (1913-1921), Mr Raoul Calmejane (1913-1915),Mme Dherys (1913-1921), Mle Marie-Louise Fluteau –1913-1915) et Mle Yvonne Philippon (1915-1919). Mme Marie-madeleine Briquet (1916-1919 chez les garçons puis 1919-1921 chez les filles), Mr Pierre Ricardon et Mme Ricardon (1921-1923)Mle Adrienne Pascaux (1921-1922) et Mle Anne Boisson (1922-1925), Mr René Bonhême et Mme Bonhême (1924-1931) Mle Suzanne Barandon (19224-1927), Mle Charlotte Malaurie (1925-1929). Mle Louise Giverneau (1927-1945), mle Eugénie Palisse (1927-1928), Mle Madeleine Signarbieux (1928-1930) et Mle Simone Auchatraire (épouse Rosier, 1930-1933), Mle Quinquaud (épouse Jacquet, 1929-1935).
Mr René Gagnerault (1931-1945) mobilisé et remplacé par Mle Gagneux entre 1940, Mme Gagnerault (1931-1945), Mme Coulaud –1933-1935)Mle Courtillet (épouse Renut en 1937, 1935-1965)Mle Bouvier et Mle Gautret (ép. Busserole) (1936-1953).
Mr Georges Boiron (1945-1949), Mr Raymond Labrousse (1945-1949) remplacé par Mr Gaston Grandpey pour l’année 1945-46), Mle Simone Boutard (ép. Hayot, 1945-1954).
Mr Émile Grelaud (1949-1965), Mr Paul Kartel (1949), Mr Guy Charret (1953-1955), Mr Guy Brigonnet (1954-1955), Mle Jacqueline Delavaud (ép. Bompeix, 1954-1958), Mme Germaine Crespeau (1955-1965 chez les garçons, 1965-1976 chez les filles), Mr Robert Jabet (1956- février 1957), Mr Jean Parrotin (février-juillet 1957), Mme Paulette Mothe (1955-1983), Mme Galloux (1964-65).
Mr Claude Chazette et mme Madeleine Chazette (1965-1970), Mr Guy Leygnac (1968-69), Mr Jean-Claude Raymond (1969-70).
Mr René Galateau (1970-1995), Mme Christiane Galateau 1970-1999), avec Mme Bonhême (1971-72), Mme Claude Auget (1976-77), Mme Simone Picaud (1977-1980). Mle Chantal Berger (1983-1991), Mme Martine Brasse (1990-1998), Mr Jean-Pierre Barbe (1991-2003), Mme Annie Roumihlac (1993), Mr Paul Giangiobbe (1993-1994), Mle Pascale Bourrat (1994-1998), Mme Solange Boutet (1995-1999), Mr Pascal Caniglia (1998-2003), Mme Myriam Robin (1998-2000), Mme Nathalie Terracher (1999-2000).
Mme Frédérique Morlon (2000-2002) Mme Cécile Dehue (2000-2001) Mme Stéphanie Durand (2000-2001, 2002-2009), Mr Frédéric Michaud (2003-2004 et 2005-2006), Mme Anne-Laure Zarb et Mle Magalie Grancoin(2003-2004), Mme F. Carvalho (2005-2006),Mme Nathalie Dissac (2006-2008), Mr Stéphane Picout (2004-2005, 2008-2009), Mme Sophie Forestier (2006-2009), l’actuelle directrice Mle Virginie Soubrant (2005-2009)

L’école de Jeux est construite en 1900 sur un terrain communal du village (il existait, depuis 1883, une école double installée chez un particulier). La mixité y est demandée en 1921. Une cantine y est construite en 1960, avec Mme Audebert comme cantinière. Les effectifs n’ont plus permis le fonctionnement de cette école qui a fermé ses portes en 1971.
Depuis, ces bâtiments ont été loués à des particuliers en tant que logement ou activité commerciale, puis ont servi de lieu de répétition à la chorale d’Azérables. Ils sont maintenant transformés en 3 logements sociaux.
Historique des enseignants dans cette école à 2 classes (avec quelques flous, car il a été établi d’après mémoire des habitants, aucun registre n’ayant été retrouvé) :
Dès 1883, Mr et Mme Arfeuillère, jusqu’en 1887. Puis Mr et Mme Parrain jusqu’en 1892. Mr et Mme Voisin jusqu’en 1894, et Mr et Mme Peyrot jusqu’en 1900. Mr et Mme Maury dès 1900. Un flou jusqu’en 1921. Mr et Mme René Bonhême de 1921 à 1924. De 1924 à 1947, 28 maîtres s’y succèdent, dont Mme Chausse qui y reste pendant toute cette période. S’y sont succédés alors : Mle Bastien (1927), Mr Couty (1928) Mrs Lorioux, Chaput et Vincent, en 1930 Mr Bouhet, puis Mr Bouvier, Mr Coulaud (1932 –1933), Mr Nicaud (1934-35),Mr Bridoux (1936), Mle Foche (1937), Mr Roy (1938), Mr Busserole(1939), Mme Pierrette Joyeux, Mr Jammot, Mrs Tourtaudet, Torchon, Mle Pennetier en 1945, puis Mle Bonneval, Mr Pierre Jolivet en 1946, Mr Louis Bonhême (1947-1971), Mme Courtaud (1948), Mle Loiraud (1949), Mme Nicole Bonhême (1950-1971).

Citons l’ouvrage de Mme Véronique Blanchet, secrétaire de mairie pendant 15 ans à Azérables, « Un siècle de vie à Azérables » à la suite d’une exposition qui a eu lieu dans le bourg en 2000 : « En l’an 2000, le système éducatif a subi d’importantes modifications. Les cycles d’enseignement, l’orientation des élèves et la carte scolaire en sont les facteurs. Les ordinateurs et l’utilisation d’Internet ont remplacés la craie et les tableaux noirs, les plumes et l’encre, et les beaux cahiers d’écriturs. Alors qu’au début [du 20ème] siècle, les élèves vêtus de blouses noires et de sabots apprenaient à écrire le français, aujourd’hui ils s’initient [aux langues étrangères] comme l’anglais [ou l’allemand]. Ils vont à la piscine. L’action de l’école s’ouvre vers l’extérieur avec la participation des associations communales et des intervenants dans des domaines socio-culturels et sportifs divers ». L’évolution s’est poursuivie, très vite, depuis la parution de l’ouvrage.

 

Haut de page           Page précédente

 

CSS Valide ! Valid XHTML 1.0 Transitional